À propos

Notre mission et vision

L’École des Quatre-Vents de Peace River est le noyau de la francophonie au sein de notre communauté.

Nous accueillons toutes personnes qui répondent à l’article 23 de la charte des droits et libertés du Canada. L’école développe l’aspect éducatif, linguistique, culturel et spirituel pour que l’élève puisse atteindre son plein potentiel et façonne une expérience éducative francophone qui va engager activement les élèves, le personnel et les parents dans une alliance mutuelle pour établir un environnement et des conditions propices à la réussite éducative de chaque élève.

La mission de l’école est sa raison d’être.  De cette mission, découlent toutes les actions, les décisions et les pratiques.

  • Atteindre le plus haut niveau de compétence chez nos élèves en modifiant l’acte pédagogique dans des pratiques signifiantes et différenciées.
  • Fournir des services spécialisés appropriés.
  • Promouvoir l’autonomie et l’inclusion des individus.
  • Bâtir des partenariats en vue de concrétiser la vision de l’école.
  • Atteindre le plus haut niveau de compétence chez notre personnel en offrant une formation professionnelle continue.

Téléchargez le plan d’éducation

 

Principes et croyances

Pour l'élève

  • Vivre des succès personnels
  • Développer la confiance et l’amour propre
  • Encourager le développement de la culture et de la langue françaises
  • Développer un bilinguisme additif
  • Apprendre selon leur propre style d’apprentissage
  • Développer l’ouverture aux autres cultures
  • Favoriser le développement du plein potentiel

Pour les parents

  • Appuyer et collaborer avec les activités du conseil d’école
  • Développer un partenariat avec l’école
  • Encourager le développement de la culture et de la langue française
  • Affirmer la fierté d’appartenir à une école francophone
  • Encourager les succès personnels des élèves

Pour la communauté

  • Identifier l’école comme le noyau de la francophonie à Peace River
  • Promouvoir le travail de l’école dans la communauté
  • Collaborer avec l’école pour le développement de la francophonie dans la région

Pour les membres du personnel

  • S’engager à être au service des élèves et des parents
  • Transmettre la matière dans un environnement plaisant
  • Développer un plan annuel de développement professionnel
  • Créer un partenariat avec les parents des élèves
  • Créer un partenariat avec les organismes locaux
  • Revendiquer une éducation francophone de qualité

Pour l’école

  • Être sensible aux besoins des parents
  • Créer une place pour tous les parents (francophones et anglophones)
  • Assurer un partenariat entre l’école, la famille et la communauté pour optimiser la réussite personnelle et scolaire des élèves
  • Assurer un partenariat dans le développement communautaire francophone pour rehausser le statut de la langue et de la culture et soutenir la vitalité de la communauté.

La Communications

Dans un partenariat, il est très important que les voies de communications soient bien respectées.  Selon la politique du CSNO, un système scolaire fonctionne à base de décisions prises par les divers paliers de compétence, soit :

  • le Conseil scolaire
  • la direction générale
  • le(la) secrétaire-trésorier(ère)
  • les directions d’école
  • les enseignant(e)s
  • le conseil d’école

Les décisions prises à ces divers niveaux de compétence affectent les parents, les élèves et toute autre personne œuvrant dans le milieu scolaire. De plus, les divers paliers de compétence sont très souvent affectés par les décisions des autres paliers: une décision prise à un niveau engage souvent l’action et les décisions des autres niveaux. Il est donc primordial qu’un mode de communication bien établi encadre les voies de communication requises au bon fonctionnement de l’entreprise scolaire.

Procédures

Le principe opérant par rapport à la résolution de difficultés est le suivant: le palier de responsabilité auquel la décision fut prise détermine qui prend quelle action. Chacun des paliers est responsable de coordonner les actions et de diriger l’information à qui de droit. Les procédures suivantes pourront précéder un appel.

Le parent :

  • doit d’abord discuter de toute inquiétude avec l’enseignant(e) responsable de son enfant;
  • doit, si l’enseignant(e) ne lui donne pas satisfaction, soumettre la situation à la direction d’école;
  • doit, en troisième lieu, si les étapes 1 et 2 n’ont pas donné satisfaction, soumettre la situation à la direction générale qui prendra la décision qui lui parait appropriée;
  • peut, en dernier recours, enclencher une procédure d’appel. (Politique B-2040)

L’école des Quatre-Vents est située à Peace River
et dessert les villes de Peace River et Grimshaw et les villages Marie-Reine, Nampa et St-Isidore

Historique

La belle histoire de l’École des Quatre-Vents

Il était une fois un groupe de parents qui ont décidé qu’ils avaient besoin d’une école francophone à Peace River. En 1999, le CSNO a accepté la demande des parents et, en septembre 1999, l’école francophone de Peace River a vu le jour avec 14 élèves de la maternelle à la 2e année. La directrice générale à l’époque, madame Denise Bourassa, a pris en charge les fonctions de directrice pour cette première année. En 2000, madame Brigitte Kropielnicki est devenue la directrice et on y a ajouté 2 niveaux, la 3e et la 4e année. Cette même année, afin d’unir les services francophones dans un même endroit, la prématernelle du CREF (Région Nord de Rivière-la-Paix) s’installe dans les locaux de l’école. En septembre 2006, l’école avait 58 élèves de la maternelle à la 6e année. Au début, l’école était dans 2 portatives du conseil scolaire Peace River School Division No. 10(PRSD). Il n’y avait pas de corridors qui reliaient les portatives. Les élèves et membres du personnel devaient se rendre dehors pour aller d’une classe à l’autre. Il n’y avait pas de lieu de rencontre, pas d’annonces le matin, ni de gymnase, mais l’enseignement était de qualité! En 2001, l’École Springfield (PRSD 10) accepte de louer 2 classes à l’intérieur de leur établissement qui se trouvaient tout près des portatives. En 2002, le Kindergarten Society qui occupait la 3e portative, fermait ses portes et l’École des Quatre-Vents avait maintenant accès aux 3 portatives, en plus des 2 classes dans l’École Springfield.

Éventuellement, l’École des Quatre-Vents occupait 4 salles de classe dans l’École Springfield et les 3 portatives. Il y avait un local pour la bibliothèque, les cours d’anglais, la prématernelle, la maternelle, la 1-2, la 3-4 et la 5-6. Après 7 ans d’attente, l’École des Quatre-Vents a finalement pu avoir sa propre école. En aout 2006, l’école est déménagée dans l’édifice de l’ancienne école McGrath, où elle se trouve présentement. L’ouverture officielle de l’école a eu lieu le 4 mai 2007. L’école possède maintenant amplement d’espace pour grandir et continuer à offrir une éducation francophone de qualité aux familles de la région.

Quinze ans après son ouverture, l’école offre les programmes de la pré-maternelle à la onzième année.

Le nom de l’école, « École des Quatre-Vents », a été proposé par madame Sophie Savoie dans un concours. Le logo, un cerf-volant sera élaboré par madame Kropielnicki, Suzanne Desjardins-Shimoon et Wanda Laurin et Peace Valley Printers. Les couleurs du cerf-volant : le bleu symbolise la francophonie, le vert la nature, le jaune la lumière. Les quatre coins du cerf-volant symbolisent les quatre coins de la région. Le vent représente la liberté d’être francophone, les collines et la rivière étaient l’eau et les vallées de Peace River. Aujourd’hui, le cerf-volant a encore les mêmes couleurs et a deux enfants au centre du cerf-volant. J’ose dire que ceci représente les élèves au sein de notre école, l’éducation centrée sur l’élève!